Catalogues Stores
Configurateur
Rechercher
Catalogue
Pellet
scroll down

Le marché des pel­lets en France

Aperçu de la situation. Mise à jour : octobre 2022

Bien que les prix des pellets aient fortement augmenté, leur rapport prix/performance reste plus avantageux que celui des autres sources d’énergie. Les acteurs de ce secteur d’activité s’organisent pour éviter les pénuries d’approvisionnement et pour répondre à la demande croissante. Au-delà de cette tension actuelle, la consommation en France devrait augmenter de 50% au cours des quatre prochaines années. Les avantages du combustible, de l’économie circulaire et du localisme séduisent de plus en plus.

Pourquoi les prix des pellets ont-ils autant augmenté ?

En seulement un an, le prix d’une tonne de pellets (en sac de 15 kg) a plus que doublé. Alors qu’il était de 280 euros en juillet 2021, il se situe actuellement entre 650 et 900 euros selon les régions. Cette forte évolution des prix est liée à un ensemble de facteurs :

  • Augmentation des coûts de production : Les coûts de production ont augmenté d'environ 40 %, en raison de la forte hausse des prix de la matière première (sciure), de l'électricité, des emballages et des transports (carburant).
  • Augmentation de la demande de pellets : Depuis 2020, les ventes de chaudières et de poêles à pellets ont fortement augmenté en France en raison notamment des aides financières. Plus de 30 000 chaudières à granulés et plus de 200 000 poêles à granulés ont notamment été mis en service chez des particuliers et avec l’interdiction, depuis le 1er juillet 2022, d'installer des chaudières au fioul ou au charbon, cette tendance va se poursuivre
  • L'utilisation de pellets en tant que combustible est désormais également privilégiée dans de nombreuses centrales électriques
  • Dans le cadre de la transition énergétique, marquée par le déclin des chauffages au fioul et au gaz, mais aussi en raison de la flambée des prix du gaz et du pétrole ainsi que de la baisse de la production d’énergie hydraulique et nucléaire, les pellets sont de plus en plus demandés dans toute l'Europe
  • De plus, avec l’inquiétude sur la disponibilité et le coût des énergies, les consommateurs ont acheté les granulés plus tôt qu’habituellement et ont eu tendance à la constitution de stocks, ce qui fait que l’offre et la demande se trouvent en décalage
  • Cette augmentation soudaine de la demande a déstabilisé le marché puisqu’elle a surpassé la capacité de production nationale, ce qui a contraint les producteurs et les distributeurs à augmenter la part d’importations et à compenser ce surcoût en adaptant leur prix en conséquence.
  • Rupture d’approvisionnement temporaire de pellets : En raison de la guerre et des embargos, une partie des importations en provenance de l’extrême Est de l’Europe a été amputée. Ne pouvant plus compter sur les importations de granulés en provenance de Russie, de Biélorussie et d'Ukraine, les producteurs et distributeurs de granulés travaillent actuellement à trouver d'autres sources afin d'assurer l'approvisionnement en granulés des consommateurs français. La diminution de la demande dans le secteur de la coupe de bois, dont la sciure est utilisée pour production de pellets, joue également un rôle dans les difficultés d'approvisionnement.
Source : propellet.fr

La production de pellets à l’avenir ?

La situation devrait néanmoins s’arranger grâce aux efforts des producteurs français qui ont tous poussé leur production au maximum, voire pour certains mis en service de nouvelles lignes de production. L’importation et la production, qui n’a jamais été aussi importante qu’aujourd’hui (250 000 tonnes par mois), devraient permettre de répondre à la demande estimée à environ 3 millions de tonnes en 2022, soit répartis sur l’année 250 000 tonnes par mois.

On pense, en l’état actuel, qu'il ne devrait pas y avoir de pénurie d'approvisionnement cet hiver, à condition que l'hiver ne soit pas trop rigoureux et que les consommateurs ne stockent pas plus de granulés qu’ils n’en ont besoin. Il est donc demandé à tous les utilisateurs de chauffage aux granulés d’éviter de surstocker, car les prix devraient baisser dès le 1er semestre 2023. Il est en outre recommandé de faire entretenir les poêles afin de réduire sa consommation et, d’une manière générale, de baisser un peu la température de l'habitation : 1 à 2°C de moins permet en moyenne jusqu'à 14 % d’économie.

A moyen terme, la production de pellets en France va continuer de s’accroître grâce à l’augmentation des capacités de production des sites existants et à la construction de nouvelles usines. D'ici 2024, la production de pellets devrait augmenter d'un million de tonnes et devrait même doubler d'ici 2028, cela permettra à long terme, la ressource française en bois étant largement suffisante, d'atteindre un équilibre entre la consommation et la production et de réduire la dépendance vis-à-vis des importations.

Producteurs de granulés en France
Source : www.propellet.fr

Sources : propellet.fr, conseils-thermique.or, proxi-totalenergies.fr, senat.fr, chauffage-bois-magazine.fr

Kategorie Actualités
RIKA

RIKA

Formulaire de Contact

Remplissez simplement le formulaire suivant, et cliquez sur "Envoyer"

En cliquant sur « Envoyer ma demande », vous consentez à ce que vos coordonnées de contact soient sauvegardées et traitées conformément à notre politique de confidentialité.

Votre message a été envoyé avec succès. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.
Malheureusement, la transmission de votre demande n'a pas fonctionné. Veuillez réessayer.